Matières premières sans coulures

faibles émissions de suie et de fumée

certifiées de qualité

FAQ sur les bougies

  • Non, le type de production n’a aucune influence.
  • Ce qui importe, c’est d’utiliser des matières premières de bonne qualité.
  • La couleur peut avoir une influence importante dans certaines circonstances.
  • Cela va dépendre de :
    • la nature du colorant (liquide/pigments),
    • du traitement (trempage/couleur pleine).
  • Raccourcir la mèche.
  • Veiller à la propreté du bain de cire autour de la mèche pour éviter :
    • Un effet d’aspiration réduit de la mèche,
    • Un risque de « deuxième mèche ».
  • Couper les bords pour réduire la hauteur (max. 10 à 15 mm). Laisser suffisamment de temps aux bougies piliers pour s’allumer.
  • Vitesse de combustion : 7 à 10 g/heure.
  • La mèche a absorbé de l’eau (humidité) : altération importante des propriétés de combustion.
  • Courant d’air dans la pièce
  • Température trop élevée
  • La bougie n’est pas verticale
  • Forte teneur en pigments : réduction de l’absorption de la mèche
  • Mèche trop longue
  • Vacillement : – bord de la bougie trop élevé (mauvaise alimentation en oxygène)
  • Défaut dans le tressage de la mèche
  • Les dimensions de la cire/mèche sont incorrectes
  • L’effet d’aspiration de la mèche n’est pas encore entièrement établi : brève production de suie
  • Beaucoup de lanternes sont très belles mais fonctionnent mal.
  • La mèche se recroqueville et s’enfonce dans le combustible.
  • La mèche se bouche en raison de colorants/d’impuretés : la bougie est conçue pour être auto-extinguible.
  • Bougie : éteignoir à bougie
  • Cire qui brûle : couverture antifeu/extincteur